le shampoing au bicarbonate de soude #nopoo

Salut le gang des cheveux sales 🙂

J’ai tenté il y a quelques temps de me “laver” les cheveux au bicarbonate de soude et ça a été un échec cuisant.

J’ai donc retenté l’expérience. Je voulais depuis quelques temps déjà tenté l’expérience #nopoo. Je me suis donc énormément documentée car j’avoue que j’avais de grosses appréhensions en terme d’odeurs, d’aspect, de respect de mon entourage qui n’est pas venu chez moi pour souffrir hahaha.

J’ai donc beaucoup consulté celle, qui semble être devenue la spécialiste en nopoo: Antigone21

J’ai pris quelques notes et me suis lancée dans la phase du mois sans rien; qui a en réalité duré 3 semaines. Car j’avais déjà commencé à espacer mes shampoings d’un tous les deux jours à un par semaine depuis déjà une bonne année.

Après les 3 semaines écoulées, une réalité s’est imposée: au bout d’un moment les cheveux ne peuvent pas devenir plus sales. On arrive à un stade où ça ne bouge plus. Comme conseillé, j’ai brossé mes cheveux deux à trois fois par jour avec une brosse que j’avais achetée il y a des années.

Etant une fan de tresses etc., je les ai beaucoup coiffés pour “cacher” la misère 🙂

Voici une vidéo de toutes les coiffures faisables lorsque vous avez les cheveux sales (sans shampoing sec). Du moins, une qui m’avait bien inspirée. Petit remarque:  s’il vous plait les youtubeuses, quand vous faites des vidéos cheveux sales, faites en sorte d’avoir les cheveux sales sinon c’est plus une vidéo dans le thème. Le shampoing sec permettant de repousser le shampoing, la texture n’a plus rien à vous quand vous en appliquez sur vos cheveux.

Une fois ma petite routine capillaire enregistrée, j’ai décidé de passer à l’acte : “LAVAGE” DE CHEVEUX. Qui, d’ailleurs, n’en est pas vraiment un car le bicarbonate de soude permet d’enlever le sébum et d’assainir le cuir chevelu puis de réguler le PH à l’aide du vinaigre de cidre.

Je ne suis pas experte en la matière mais voila ce que j’en ai retenu 🙂

Une fois donc, la décision prise, j’ai acheté le bicarbonate de soude vendu sur internet (car il est plus fin et donc il serait le seul réellement efficace) et une bouteille de vinaigre de cidre bio.

Me voila la tronche dans la baignoire.

Je mouille mes cheveux.

J’applique le bicarbonate sur mes racines et je masse tout doucement pour essayer “d’étaler” la matière.

Premier constat: C’est pas facile-facile. Le bicarbonate se verse assez vite, j’ai l’impression d’avoir vider la moitié du sachet et au final je n’arrive pas à savoir si j’en ai vraiment mis partout. Bref, j’essaie d’en appliquer un peu partout. Je laisse poser tout en essayant d’éviter le lumbago…

Je prends ensuite mon mélange eau-vinaigre de cidre et je “rince”.

Me voila donc avec le vinaigre sur la chevelure que je ne sens pas du tout propre comme après un shampoing, de plus j’ai l’habitude pour démêler ma chevelure d’utiliser un après-shampoing bio. Etape que je zappe car je n’ai pas pris le soin de savoir si j’avais le “droit” de mettre un produit de ce type sur mes cheveux après un tel “lavage”.

Je rince une dernière fois à l’eau tiède… Et j’essore mes cheveux avec ma serviette spécialement conçue pour cela et qui est super !

Et je me mets à démêler difficilement, car même si mes cheveux sont en pleine santé (d’après le coiffeur), j’en ai beaucoup et ils s’emmêlent.  Me voila donc, à démêler encore et encore tout en commençant à regretter. Je sentais le vinaigre, je ne me sentais pas “propre” franchement je n’étais pas au top. J’ai tout de même laisser sécher tout ça tranquillement à l’air libre.

Voila l’objectif:

13-blonde-balayage-hair

Résultat: décevant, j’en étais très loin!!! J’avais lu que les efforts n’étaient pas payants immédiatement. Ou qu’il fallait trouver sa propre routine capillaire, sauf qu’entre temps, vous vous baladez avec les cheveux poisseux, (ce qui est, pour moi, pire que sales) qui sentent le vinaigre. J’ai lu qu’il y avait de nombreuses autres façons de faire que le bicarbonate (même si ça a l’air d’être la solution favorite de pas mal d’adeptes du #nopoo).

J’ai donc commandé du Ghassoul pour tester une autre alternative. J’avoue que je redoute pas mal cette nouvelle tentative car c’est une argile colorée qui, je pense, va me donne d’autres jolies expériences plus ou moins désastreuses. La bonne nouvelle: elle est super sur la peau, je pourrais donc prendre une vraie douche en la testant!

En attendant, j’ai repris l’usage d’un shampoing bio que j’aime beaucoup et le bicarbonate me servira en déo, en produit ménager et en poudre à lever 🙂

signature article 3

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s